Deuxième test vin-raclette. Une grande réussite pour les enfants, le pur jus de raisin de Frédéric Rivaton, acheté au salon Buvons Nature. Le jus de carignan est d'une bien jolie couleur, c'est goûteux, sucré et suffisamment acide pour rester désaltérant, ché tout simplement bon:

Photo0467 Photo0469 Photo0470

J'avais cette fois sorti du blanc, le Mariage Blanc de Catherine et Gilles Vergé (région de Mâcon), acheté lors du salon Buvons Nature également. Etant donné que le vin à proximité de l'appareil à raclette se réchauffe je l'avais collé au frais avant de le servir. Grande réussite il était complètement fermé à l'ouverture, tout recrocquevillé, aucun arôme ne dépassait. On sentait juste son caractère sucré (6g de sucres résiduels)/acide sec. Après réchauffement (près de l'appareil) je retrouve le nez assez spécial des vins naturels. Un nez un peu dérangeant, qui fouette un peu, ça va pas super top avec la raclette. En plus le fromage et la charcuterie masquent complètement les arômes du vin. Sauf les notes de grillées en finale, mais ça va pas super bien avec la raclette non plus. Une grande réussite d'avoir sorti ce vin j'vous dit...

Photo0471

J'avais largement préféré l'accord avec le Gamma GT de chez Saurigny! Mais j'en ai plus! Va falloir remédier à ça!

Et Joyeux Noël à tous bien sûr!