Dernière dégustation de l'année avec VinsurVin, qui nous accueillait à l'Assiette Aveyronnaise aux Halles à Paris. A l'époque des bêtisiers c'est plutôt un best-of que Fabrice nous a proposé mardi soir, puisque nous avons dégusté les vins de quelques-uns des lauréats de la Sélection VinsurVin spécial Salon des Vignerons Indépendants. Blancs, rosés, rouges, champagnes, toutes les régions de France y sont passées, et à l'aveugle s'il vous plaît. Impressions (sans notes).
'
On commence par un blanc d'Alsace, un Riesling grand cru 2005 de la maison Zoeller. Le nez était assez sympa mais ça ne m'a pas laissé un souvenir impérissable en bouche. Manquait peut-être un peu la choucroute qui allait avec.

Photo1040                            Photo1041

'
Le second blanc nous emmène dans la Loire, pour un vin assez surprenant. Au nez je trouve qu'il sent le vin gras. On s'attend à un vin bien rond en bouche, un vin de Bourgogne passé en fûts. En fait pas du tout, c'est un Menetou- Salon de la Tour Saint-Martin 2007, donc un vin fait à partir de sauvignon, et qui n'a jamais vu un fût de sa vie! Surprise mais pas conquise.
'

Photo1042                             Photo1044
'

Le dernier blanc est un "vin d'apéro entre amis" à 6€ comme il en existe des milliers, et comme j'en cite régulièrement. Je pense que ces vins chacun est capable de se trouver son préféré, son meilleur rapport qualité prix, dans la région qu'il préfère. Cet Entre Deux Mers est exactement de cette trempe!
'

Photo1046                        Photo1045
'

Le vin suivant est lui aussi plutôt surprenant. D'abord par couleur,ensuite par ses arômes, plutôt déroutants pour un rosé, marqué par les épices, le poivre, la cannelle. Un vin original pour accompagner un repas, genre de la cuisine exotique ou asiatique. Le Grand Pigoudet 2008, côteaux d'Aix.

Photo1047                             Photo1049

On passe aux rouges et on commence avec un vin qui passe très très bien, il y a de la matière mais ça reste aérien, ça va très bien avec le saucisson, j'aime beaucoup. Et il se trouve que ce n'est pas un inconnu puisqu'il s'agit du Cahors du domaine Lacapelle Cabanac, découvert en Tupperwine et récemment primé au concours national des vins bio. C'était un 2004 que nous dégustions ce soir et je me suis régalée. Décidément le vin du moment!

Photo1051        Photo1050           Photo1052

Le second rouge est très animal au nez, "mais c'est pas mal" que j'ai noté dans mon portable! Château Margüi 2007, Côteaux Varois 2007, j'aurais jamais deviné que ce vin venait de cette région!

Photo1053          Photo1054

La troisième bouteille est une invitée surprise, apportée par un Tupperwineur. Ce n'est pas une inconnue non plus puisque Fabrice nous l'avait fait découvrir lors d'un Tupperwine. Il s'agit du Walden, le vin ékouitable, initiative de monsieur Hervé Bizeul du Clos des Fées. Walden, le vin philosophique accessible à tous, de par son prix et sa disponibilité en grandes surfaces. Franchement, j'ai bien aimé.

Photo1058            Photo1056

Attention on passe ensuite à un des coups de coeur de la soirée: un Châteauneuf du Pape, Féminessance 2007, du domaine de la Tour Saint-Michel. Alors que 13 cépages sont autorisés dans l'appellation nous avons ici (simplement!) un assemblage de syrah et de grenache. Et franchement c'est déjà top. Pour le prix une petite recherche nous donne 30€ sur leur site. Peux t-on trouver mieux pour moins cher? Gros débat à table...

Photo1059        Photo1060

Saison de fêtes oblige, on passe aux Champagne. Je passerai sur le premier qui ne m'a pas plu, trop de gaz carbonique. Fabrice n'était pas d'accord avec moins, pour lui ce vin est plutôt tranquille, vineux comme on dit, avec des arômes de vin quoi.

Par contre j'ai très bien accroché sur le second. Franchement excellent, avec justement un bel équilibre entre les bulles et les arômes. De l'acidité, un petit goût de fumé, j'ai adoré! Waris Larmandier Grand Cru Blanc de Blanc 2002.

Photo1066         Photo1064

Bon j'ai moins accroché sur la déco de la bouteille, mais après tout on ne boit pas l'étiquette. Et puis l'auteur de ce vin est une artiste, spécialiste de la peinture sur bouteille! Une occasion unique de personnaliser vos bouteilles.

Retrouvez tous ces vignerons indépendants en mars prochain au salon porte de Champerret (c'est moins l'usine qu'à Versailles!).

Enfin les Tupperwine sont l'occasion unique de rencontrer les acteurs parisiens du Wine. Petit point sur l'actualité oeninternet: les youwineblogueurs, qui vous tiennent informés en temps réel des échantillons qu'ils recoivent et vous offrent régulièrement des cadeaux comme des coffrets dégustations, du champagne, ou des breuvages anti gueule de bois; Seb, de Vinomaniac, le Gary Vaynerchuck français, qui prépare le lancement de la première web tv française du vin, en anglais. Quand je l'aurais trouvée sur youtube, vous aurez la vidéo du Tupperwine! Enfin, Julien de Findawine; alors que vous pouvez toujours vous tenir informés sur leur blog, le site officiel est maintenant lancé en ligne. Retrouvez des notes de dégustation, gérez votre cave, et surtout découvrez les milliers de vins auxquels vous avez accès en ligne via leur moteur de recherche. Et prochainement sur Findawine, un outil révolutionnaire d'accords mets&vins...vous aurez toutes les explications sur les accords/désaccords mets et vins!

Merci à tous, bonnes fêtes de fin d'année et à l'année prochaine!