Photo0704Champagne et vigneron découvert grâce à Fabrice, lors d'un Tupperwine mémorable lors duquel nous avions eu le plaisir de boire des vins clairs, de dégorger du champagne en direct, et de boire la Cuvée Louis dans sa version 1988. Evidemment j'avais craqué pour la bouteille qui brille, disponible en ligne ici. Bon on s'est bien un peu moqué de moi "t'achètes du champagne juste pour la bouteille, tu te fais avoir par le marketing, t'es vraiment trop bête", et alors????? Quand on rencontre un vigneron sympa, qui vous parle de son travail avec passion, qui le partage avec le plus grand nombre sur son blog ou via Facebook (100 000 inscrits et sa cave devient un dancefloor géant), qui allie merveilleusement bien tradition, modernité et innovation pour proposer un champagne équilibré (bulles, arômes, acidité), riche (terroir, travail, assemblage, élevage) et diablement bon, pourquoi se priver? Oui la phrase est un peu longue mais j'espère que vous aurez compris le message.

De plus, même si mon expérience est limitée en la matière, j'ai l'impression 1) qu'il n'est pas aisé de trouver un champagne à son goût, 2) de savoir ce qu'il y a dedans, 3) comment travaille le vigneron qui l'a fait. Pour moi les Champagne Tarlant remplissent ces trois critères et même plus, donc je vous incite vivement à goûter leurs vins ou à les rencontrer lors de dégustations à Paris ou chez eux à Oeuilly dans la Marne.

Photo0707         Photo0708

En attendant de goûter les autres boissons de Champagne de la maison c'est donc la brillante QV Discobitch qui a été bue ce week-end. Au début ce sont plutôt les arômes de grillé qui m'ont marqué au nez, puis une fois en bouche on est plus sur le miel. Les bulles sont fines et vous ravient les papilles sans les saturer, l'acidité légère est rafraîchissante et permet d'avoir une finale gourmande dans laquelle on retrouve tout ce que j'ai dit avant: toasté et miel. Le lendemain (oui il en restait) c'est tout de suite le miel qui venait au nez; puis l'acacia, et après on était presque vers la cire. Les bulles vives et fines sont toujours là, tout comme l'acidité, c'est très bon, je le préfère presque le lendemain!