chateauneuf_sylvain__1_Un jeune entrepreneur d'origine lyonnaise nous conviait hier soir à un dîner lyonnais, avec produits en provenance directe de la capitale des Gaules. Le fil conducteur de la soirée: un magnum de Chateauneuf du Pape 1999 du Domaine des Fines Roches. On commence par un saucisson lyonnais, tout simplement excellent, goûtu et pas gras. Le vin révèle à ce moment là des arômes plutôt fruités (fruits noirs sauvages, type mûre, ou cassis) en bouche, et épicés en finale. Je suis assez surprise par le caractère léger et fluide du vin, je m'attendais à un vin bien plus charpenté, plus "lourd", avec plus de matière. Je ne sais pas si ce sont ses dix ans d'âge qui l'ont assoupli mais ça donne en tous cas un vin qui passe tout seul.

On poursuit avec un plat typiquement lyonnais, et testé récemment (c'est ça qui est horrible avec un blog, tout le monde sait ce que vous avez fait, bu, mangé), du saucisson cuit à la pistache. Franchement j'aime beaucoup, là encore le saucisson était excellent, charnu et bien cuisiné. Ici ce sont plutôt les arômes boisé et fumé du vin qui se sont révélés, ainsi que quelques tanins.

chateauneuf_sylvain

Enfin après un peu de glace nous finissons la bouteille avec un peu de chocolat Kinder Surprise Grand Cru. Et franchement ce vin va plutôt bien avec le chocolat. Et là je ne sais pas pourquoi mais pour moi le vin dégageait des arômes d'olives noires. Il y'en a qui vont penser que je fume la moquette mais c'est raiment ce que j'ai senti, les olives noires qu'on prend à l'apéro, ou sur des pizzas. Bon ça va pas avec le chocolat mais c'est plutôt agréable comme sensations! Merci au cuisinier pour la soirée!