Vous vous rappelez du vin de glace de l'Orpailleur? Celui que la dame m'a vendu sans même que je le goûte! Eh bien finalement je n'ai pas tenu bien longtemps avant d'ouvrir la bouteille puisque je l'avais achetée en août dernier...Je vous avais à l'époque présenté ce domaine, le premier domaine viticole crée au Québec (c'était ici). Malheureusement vous n'aurez pas de photos de ce très joli vin puisque la bouteille a été bue avant même que je n'ai le temps d'immortaliser sa belle robe dorée! Pour rappel il s'agit donc d'un vin issu de raisins surmaturés (cépage vidal 100%) d'octobre et janvier. Les raisins vidés de leur eau sont alors concentrés en jus et en sucre.

Karolina_Orpailleur__6_

Au nez les sensations de mes dégustateurs d'un jour fusent: orange amère, pamplemousse, miel. Ca fait pas rêver des arômes comme ça franchement? C'est varié, c'est complexe, c'est frais, franc, et doux à la fois. C'est super agréable. En bouche c'est un excellent vin pour prendre conscience des différentes zones sensibles de la langue (sucré, amer, acide notamment) car on retrouve toutes ces impressions de façon légère et nette.Du sucre (miel, cire), le côté amer de l'orange un peu confite comme au nez, l'acidité comme dans le jus de pamplemousse, une liqueur concentrée, mais pas lourde du tout, un excellent vin de dessert qui allait parfaitement avec nos cannelés bordelais! Et une très belle longueur en bouche, avec des notes de coing, de miel, plus sur le côté sucré qu'acide, très agréable.

langue

Il fallait bien que ce dessin soit sur ce blog tellement il est utile et intéressant, et pas que dans le cadre des dégustations de vin!