bandeau_apero_bordeauxC'est le nom de l'opération de com' du Syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur. Une inscription en ligne et ils vous envoient trois bouteilles de vin à déguster entre amis. En échange vous vous engagez à aller poster un commentaire sur le site de l'opération. Je ne suis pas forcément fan des opérations commerciales mais je trouve que cette opération de com' est un concept plutôt très sympa; j'ai reçu sans souci mes trois bouteilles par la Poste:

Photo0230

Un déjeuner entre collègues et hop l'occasion était toute trouvée pour déguster mes trois échantillons. J'avais sorti tout le matos, verres, carafe, drop stop, et les serviettes en papier qui vont bien:

Photo0250             Photo0252

Les bouteilles ont été dégustées à l'aveugle tout au long du repas, de l'apéro au dessert, et mes invités ne connaissaient que la région. J'avais choisi de carafer un des vins, le seul composé de trois cépages; je me suis dit qu'il aurait peut-être besoin d'un peu de temps pour s'équilibrer et s'ouvrir.

1er vin: premier nez discret, puis des arômes de griotte et de fruits noirs/rouges compotés (framboise, cassis, mûre). En bouche c'est assez léger, c'est soyeux avec des tanins fondus, c'est léger et la finale est un peu courte. Cependant j'ai bien aimé pour débuter le repas. Le verre vide est très marqué par les arômes de cerise. Carine a reconnu facilement le Merlot, par contre sur le millésime la tablée a eu plus de mal. On a senti la jeunesse mais on a plus tablé sur 2005/2004. Or il s'agissait d'un Château Haut Nadeau Réserve Propriétaire 2006 (84% merlot - 16% cabernet sauvignon).

Photo0254

2ème vin on passe à la carafe: forcément il est bien plus ouvert, sur des notes poivrées. On retrouve également des arômes de cerise noire, bien mûre. En bouche c'est un peu astringent mais on sent que c'est plus structuré, plus complexe. La finale est plus longue, tout le monde apprécie, c'est mieux que le premier vin. L'aurais-je avantagé par mon carafage??? Sur le millésime on tente du 2005, eh non, ce sont tous des 2006! Celui-ci était un Château Le Barry, fait par monsieur Philippe Brieux. Un vigneron indépendant que vous pouvez découvrir ici, et que vous pourrez rencontrer au prochain salon des vignerons indépendants fin novembre à Paris.

Photo0257

Troisième vin: pof pof pof, pas été séduite du tout par celui-ci...peut-être parce qu'il arrivait en fin de repas et après le vin carafé. Un nez de poivron vert, pas très expressif en bouche, et trop marqué par le bois. Il s'agissait d'un Château la Mothe du Barry cuvée design 2006 (100% merlot).

Merci à Apéro Bordeaux pour cette dégustation, et merci aux vignerons qui participent. J'essaierai d'aller les voir "en vrai" sur les prochains salons. Retrouvez les commentaires de mes collègues dégustateurs ici. Une dernière chose m'intrigue: trois vins et deux dont le nom contient Barry? Comment se fait-ce? Parce que pour l'intellectuelle que je suis (:-)), du Barry ça me fait penser depuis que j'ai reçu les bouteilles à la maîtresse de Louis XV. Celle que Marie-Antoinette ne pouvait pas voir (cf biographie de Marie-Antoinette). Avait-elle des terres dans le Bordelais ou est ce que ça n'a rien à voir??